MONTAUDOUX

L'architecture des cinq sens


Notre visite privée nous mène à la croisée de la créativité débordante de l’architecte Hervé Porte et du rêve d’un propriétaire : une villa moderne et lumineuse aux formes épurées et sobres, calme et sans vis-à-vis.


C’est par le bouche-à-oreille que notre hôte découvre le travail d’Hervé Porte. Plus qu’un simple architecte, ce créateur d’ambiances imagine la façon dont l’espace serait vécu, et sollicite les cinq sens de l’habitant via des jeux de sons et de lumières pour créer une atmosphère propice au bien-être. La réalisation architecturale lui sert de support à un espace dynamique, capable de s’adapter selon les goûts et les humeurs. Sa spécialité réside dans la diffusion discrète de lumières aux teintes changeantes et dans la recherche d’une acoustique idéale pour y ajouter enfin une ambiance musicale choisie par ses soins.


Pour cette villa, la vision d’origine d’Hervé Porte d’un séjour circulaire et d’un toit en dôme a cédé la place à une pièce rectangulaire aux multiples ouvertures, entre une vue panoramique sur Clermont-Ferrand au nord, le jardin et la piscine au sud.
Outre quelques contraintes, le propriétaire a laissé carte blanche à l’architecte, ce dernier étant stimulé par l’enthousiasme de son client. Les deux ont fait équipe jusque dans les rayons des magasins pour le choix des matériaux.


Résultat après un an de travaux: une villa d’environ 200 m² habitables sur trois niveaux. Encore quelques petits ameublements et retouches minimes, mais les propriétaires qui y vivent depuis maintenant deux ans ne cachent pas leur ravissement !


Hervé Porte leur a donné la clé d’une “maison qui bouge”, dont l’originalité qui fait sa plus grande fierté est l’harmonisation optimale entre l’intérieur et l’extérieur: les limites sont effacées, les couleurs se confondent, même les meubles peuvent changer du dedans au dehors. L’architecte et le propriétaire sont devenus amis, et Hervé Porte ne manque pas de programmer sa playlist à chaque visite!


 Aurore Staiger, in Maisons d'Auvergne , Mai-Juin-Juillet 2013



LEAVE A COMMENT